3 MILLIARDS D’EUROS DE TRAVAUX ATTRIBUÉS SUR LE LYON-TURIN

Le projet de tunnel ferroviaire en cours de construction sous les Alpes entre la France et l’Italie est l’un des plus longs au monde avec 115 km de tunnels (2X57,5 km).  Deux importants lots viennent d’être attribués par la société TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin), maitre d’ouvrage.
Tout d’abord, Eiffage, mandataire du groupement, et Spie batignolles, Ghella et Cogeis, remportent la réalisation du lot 1 du tunnel de base de la ligne ferroviaire Lyon-Turin, côté France, entre Villarodin-Bourget/Modane et l’Italie. D’un montant de 1,47 milliard d’euros (environ 660 millions d’euros pour Eiffage), le marché comprend le creusement d’un tunnel bitube de 22 kilomètres, dont 2 x 18 kilomètres vers Turin qui nécessiteront l’utilisation de 2 tunneliers et 2 x 4 kilomètres vers Lyon qui seront réalisés en méthode traditionnelle. 

Vinci Construction Grands Projets (mandataire du groupement comprenant Dodin Campenon Bernard et VINCI Construction France, et le constructeur italien Webuild) a remporté de son côté le contrat du lot 2, pour un montant de 1,43 milliard d’euros, pour la réalisation de 46 km de tunnels entre Saint-Martin-la-Porte et Modane, en Savoie. Les travaux comprennent le creusement de 25 km de tunnel avec trois tunneliers, de 21 km de tunnel en méthode conventionnelle et de 71 rameaux de sécurité et diverses galeries. Ce chantier est prévu pour une durée de plus de 5 ans. 
Le lot 3 quant à lui concerne 3 km de tunnel entre Saint-Julien-Montdenis et Saint-Martin-La Porte. D’un montant de 228 millions d’euros, il a été attribué au groupement mené par Implenia Suisse (Mandataire), Implenia France, NGE, Itinera Et Rizzani De Eccher. 

Derniers articles