LEVAGE EN TANDEM POUR UNE COLONNE DE PLUS DE 700 TONNES

C’est l’une des opérations les plus marquantes réalisées par le groupe Schmidbauer, l’un des principaux levageurs allemands. Il s’agissait en effet d’installer une nouvelle colonne d’un poids de plus de 715 tonnes, et d’une longueur de 33 m, dans la raffinerie Bayercoil à Neustadt an der Nodau. Le levage et la mise en place de ce mastodonte a été effectué avec deux grues treillis sur chenilles Demag : une CC8800-1, de 1600 tonnes de capacité ainsi qu’une CC2800-1, de 600 tonnes de capacité. Cette opération délicate a d’abord permis de décharger la colonne de la remorque SPMT qui l’avait transportée jusqu’au site. La CC 8800-1 a soulevé la colonne sous la supervision d’un signaleur jusqu’à ce que la charge soit en position verticale. Elle a ensuite tenu la charge totale de plus de 700 tonnes à un rayon de 26 mètres afin que le dispositif d’élingage du CC 2800-1 puisse être accroché. « Inutile de dire que c’était un effort majeur pour nos techniciens d’assemblage, mais pas du tout un problème pour le CC 8800-1 – c’est tout simplement la machine parfaite pour ce type de levage lourd exigeant », déclare Stefan Schmidbauer, directeur général de l’entreprise. La lourde colonne a été mise en place à travers la structure en acier du bâtiment grâce à la CC 8800-1.

Avant cette mise en place finale, la colonne avait réalisé un long parcours depuis l’Italie jusqu’à Rotterdam. Là, elle a été transportée par barge sur le Rhin, le Main et le canal Main-Danube jusqu’à Kelheim. La CC 8800-1 l’a levée depuis la barge afin qu’elle soit prise en charge sur la remorque SPMT de 44 lignes, pour parcourir les 25 kilomètres jusqu’à la raffinerie.  « Pour ce levage, nous avons configuré notre CC 8800-1 avec une longueur de flèche de 54 mètres et un Superlift de 50 mètres, ainsi que 320 tonnes de contrepoids Superlift et 295 tonnes de contrepoids central », rapporte Matthias, grutier et superviseur de Schmidbauer. 

« C’était vraiment un travail unique en son genre. Certainement l’un des plus grands et des plus difficiles que nous ayons jamais affrontés. C’était chronophage et éprouvant pour les nerfs, mais avec la bonne machine et une équipe formidable, nous avons tout fait à l’entière satisfaction de nos clients », résume Stefan Schmidbauer.

Derniers articles