Actualité 

Un premier colis lourd livré au chantier de Notre-Dame de Paris par la Seine

Pour la première fois, un colis destiné au chantier de Notre-Dame de Paris a été livré par voie fluviale, dans la nuit du 17 au 18 décembre, en amont du pont d’Arcole. Ce colis de 82 tonnes contenant un transformateur a été acheminé par la bateau de transport long de 80 m Gepelec. Un second transformateur devrait également être transportée par voie fluviale  fin janvier-début février 2020.  Immédiatement après  le sinistre, les acteurs de la voie d’eau, dont VNF, avaient mis en avant le transport fluvial pour le chantier, our évacuer les déblais et approvisionner le chantier en matériaux. Le recours au fleuve permet en effet de s’affranchir du dimensionnement des ponts parisien, et de réduire les nuisances sonores et environnementales pour ce chantier exceptionnel. Rappelons que le réseau fluvial pourrait accueillir, sur le bassin de la Seine par exemple 4 fois plus de trafic qu’aujourd’hui. 

Derniers articles