Actualité 

La FNTR perd son Président d’Honneur, René Petit

René Petit, Président de la FNTR pendant 14 ans puis Président d’Honneur, s’est éteint ce 21 janvier. Homme d’engagement et de convictions, il a pris la tête de la Fédération Nationale des Transport Routiers en 1989, avec laquelle il traversera les années 1990, « parmi les plus dures pour la profession », rappelle la FNTR marquées par de grandes luttes,  comme celle contre le permis à points, contre la hausse des taxes sur le gasoil, en passant par l’adaptation des 35 heures.  « A chaque fois, il répondait présent pour négocier avec les gouvernements successifs. Souvent de nuit, et parfois plusieurs nuits de suite. En décembre 1996, il passa 5 jours éveillé dans la négociation du Congé de Fin d’Activité. En 2001, il fut encore réélu par ses pairs à plus de 99% des voix. »Quittant ses fonctions dans la fédération en 2003, il a pris alors la direction de Novatrans, opérateur de transport combiné rail-route, une nomination dans la logique de son parcours puisqu’il avait été l’artisan du premier rapprochement entre les acteurs du rail et ceux de la route avec la création du comité consultatif rail-route. « Très estimé par les professionnels et les partenaires de la Fédération, René Petit savait faire preuve d’un grand sens de l’écoute et de la diplomatie. Homme de convictions, sa détermination et son calme étaient salués de tous. La nouvelle de son décès nous plonge dans un immense chagrin et toutes nos pensées vont à son épouse, ses enfants et ses petits- enfants » explique Jean-Christophe PIC, Président de la FNTR. 
René Petit, Président d’honneur de la FNTR, aura marqué pendant plus de 30 ans l’histoire de la Fédération et celle du Transport routier. A sa famille et à tous ses proches, à la Fédération Nationale du Transport Routier, nous présentons nos plus sincères condoléances. 

Derniers articles