Actualité 

80 LIGNES POUR UN FERRY HAUTE VITESSE !

Long de près de 83 mètres, pour un poids de plus de 700 tonnes, la mise à l’eau du Queen Beetle, premier ferry haute vitesse,deux fois  fois 40 lignes de SPMT Scheuerle. Le poids total du  convoi atteignait 1130 tonnes. En outre, deux PPU (Power Pack Units), également de marque Scheuerle, ont été utilisés pour générer la puissance d’entraînement des deux plates-formes de transport SPMT.

Le trajet entre le hall de production et l’ascenseur à navires, à l’aide duquel le Queen Beetle devait être mis à l’eau, était chargé d’obstacles, de nombreux autres bateaux étant en maintenance sur la zone. Grâce à la direction électronique des  modules, qui permet une précision de positionnement de +/- deux millimètres, ils ont transporté le ferry avec une grande précision, malgré des virages serrés et des manœuvres spectaculaires. « J’ai eu le privilège d’être impliqué sur des projets qui utilisaient les SPMT de 1ère génération jusqu’à la 3ème génération et la plupart des opérateurs SPMT avec lesquels j’ai travaillé ont une conclusion commune, que la fonctionnalité des SPMT Scheuerle est supérieure aux autres modèles » affirme Felix Marquez Jr., ingénieur de projet senior chez TBHLS. Selon lui, le logiciel de planification « SALSA plus » a également contribué à la bonne exécution du transport. Grâce à cet outil, des simulations dites de trajectoire de balayage (zones couvertes par le transport) ont pu être utilisées afin de calculer comment les obstacles sur l’itinéraire de transport pouvaient être évités en toute sécurité.

Le Queen Beetle a finalement pris la mer en toute sécurité. Ce ferry peut désormais prendre de la vitesse et traverser l’océan à 37 nœuds (près de 70 km/h) et transporter plus de 500 passagers du Japon à la Corée du Sud. 

>le groupe TII vous donne rendez-vous sur son stand aux JDL, du 9 aux 11 septembre à Beaune, www.jdlexpo.com

Derniers articles