HYDROGÈNE : UN SOUTIEN RENFORCÉ À LA FILIÈRE

En visite sur le site de l’entreprise Genvia à Béziers, le Président de la République a annoncé un investissement supplémentaire de 1,9 milliard d’euros à la filière dans la plan France 2030. Cette enveloppe complémentaire doit servir à alimenter des coopérations industrielles européennes pour les technologies de l’hydrogène. 15 projets industriels français ont été pré-notifiés auprès de la Commission européenne et sont en attente de validation. « La France a les atouts pour devenir un leader de l’hydrogène renouvelable ou bas-carbone, et se donne les moyens de ses ambitions, déclare Philippe Boucly, Président de France Hydrogène, qui rassemble plus de 350 acteurs de la filière. Le développement d’une filière française de l’hydrogène est une opportunité de décarbonation et de réindustrialisation pour notre économie. Ces investissements vont permettre de redéplover des capacités industrielles sur le territoire national en faisant émerger des gigafactories avec l’objectif affiché de renforcer notre souveraineté technologique et énergétique. »

L’entreprise Genvia est spécialisée dans la fabrication d’électrolyseurs à haute température. Cette technologie présente de meilleurs rendements (jusqu’à plus de 90%) en utilisant des apports externes de chaleur provenant d’une industrie (par exemple la cimenterie) ou d’une centrale nucléaire et permettent ainsi de produire plus efficacement de l’hydrogène renouvelable. Genvia est issue d’un partenariat entre le CEA, les industriels Schlumberger, Vicat et Vinci Construction, et l’Agence régionale Energie-Climat de l’Occitanie.  

©DR-FranceHydrogène

Derniers articles